"Humidity controller"
brevet déposé en 1981 par Philomena GRODZKA

retour aux données sur l'état de l'art concernant les collecteurs de rosée;

Ce dispositif permet d'extraire l'humidité contenue dans une pièce, en utilisant pour cela l'énergie solaire.

Ce dispositif fonctionne selon le cycle suivant :

1) De l'humidité est extraite de la pièce 1 par une plaque 2 insérée dans une partie ajourée de ladite pièce. Cette plaque est constituée de particules de matériau déshydratant (un gel de silice) contenus dans un sac en tissu qui est perméable à l'humidité

2) Les rayons du soleil 3 viennent chauffer l'une des faces de cette plaque déshydratante, après avoir traversé l'écran 4 en verre. L'espace entre l'écran 4 et la plaque déshydratante 2 est clos par deux soupapes 5 et 6 qui s'ouvrent dès que la température à l'intérieur de cet espace dépasse une certaine température par rapport à l'air extérieur

3) Une surface réfléchissante 7 est ajoutée, pour permettre à davantage de rayons solaires de traverser l'écran 4

4) Ainsi, la température de la surface chauffée de la plaque déshydratante 2 va s'élever et provoquer l'évaporation d'une partie de l'humidité qu'elle contenait. Il se crée alors un gradient d'humidité entre les deux faces de la plaque déshydratante 2

5) Simultanément, l'air contenu entre l'écran 4 et la plaque déshydratante 2 va s'échauffer et se charger en humidité

6) Lorsque cet air s'est suffisamment échauffé, les soupapes 5 et 6 s'ouvrent et laissent s'échapper par convection cet air chaud dans l'air plus froid, ce dernier remplissant l'espace entre l'écran 4 et la plaque déshydratante 2. Cela fait, les soupapes se referment, et un nouveau cycle commence.

Remarques :

1) L'intérêt de ce dispositif est d'avoir de nombreux cycles chaque jour, contrairement à la plupart des dispositifs utilisant des matériaux déshydratants, qui n'ont qu'un cycle par 24h (cycle jour/nuit)

2) La nuit, les soupapes restent fermées, ce qui empêche l'humidité extérieure d'humidifier la plaque déshydratante

3) L'innovation la plus intéressante est la création du gradient d'humidité, qui permet de faire passer en continu de la vapeur d'eau à travers la plaque déshydratante

4) ce dispositif extrayant de l'humidité d'un air à température ambiante et relâchant de l'air chaud est humide, pourrait être facilement modifié pour produire de l'eau liquide à partir de la vapeur d'eau atmosphérique.

retour aux données sur l'état de l'art concernant les collecteurs de rosée;